Un pays toujours en guerre

La guerre de Corée a eu lieu de 1950 à 1953 et la Corée du sud(10% de la population sud-coréenne est morte pendant la guerre)doit son salut à l’aide étrangère.
Depuis la guerre, Seoul a accueilli 20 000 refugiées nord-coréens. On leur apprend des danses que leur anciens régime n’aurait jamais toléré(reportage de France 2). Le nécessaire est fait pour que ces refugiés restent anonyme car ils risquent leur vie.
Bien qu’un armistice fut signé entre les deux Corée la menace reste d’actualité.
Certaines organisations sud-coréennes scrutent le moindre événement en provenance de l’ennemie.
Il y a quelque mois un torpille nord-coréenne avait coulé une corvette sud-coréenne faisant 46 morts. Les victimes étaient des jeunes qui était entrain d’effectuer leur service militaire(Il dure deux ans en Corée du sud). Depuis cette attentat une cérémonie d’adieu est organisée entre les appelés et leurs familles.
Hier le reportage expliquait que ce service avait surtout pour but de se préparer à une éventuelle guerre contre son frère ennemi, les cibles pour leur entrainement représentaient des soldats nord-coréens.
Il y a un mois c’est l’ile de Yeonpyeong qui a été bombardée faisant quatre morts.

Les pécheurs sud-coréen ont appris deux choses importantes pour leur métier:
Trouver les meilleurs crabes et faire attention à leur position(quand ils sont en bateau). Ils savent que si ils franchissent une certaine zone maritime ils risquent leur vie.
La séparations des deux Corées brise des cœurs. L’unification reste au centre des débats mais quelles direction suivre? Quel chemin les deux Corées vont-elles emprunter pour arriver jusqu‘à la reunification? Personne n’en connait la réponse.

Laisser un commentaire

Your comment

Google+