La frontiere Nord-Sud coréenne

La création de la frontière intercoréenne résulte des accords de la conférence de Yalta en 1945(Accord entre les russes et les américains).
De 238 km de long elle est située à l’intérieur de la zone démilitarisée(crée en 1953) qui fait 4 km de large, tout le long de la frontière.
La circulation des civils est restreinte dans une zone de plusieurs kilomètres de part et d’autre de la zone, par sécurité. Il est donc interdit de s’aventurer prés de cette « zone à risque ». Toutefois si vous voulez visiter la frontière il existe des endroits exprès d’un coté comme de l’autre.
Depuis son existence, beaucoup de Nord-coréen on tenté de franchir cette frontière faite de barbelés et longée en partie par un fleuve, au péril de leurs vies.
La zone est surveillée par 700 000 soldats nord-coréens et 410 000 soldats sud-coréens épaulés par la 2e division d’infanterie des États-Unis, avec qui la Corée du Sud a signé un pacte de sécurité. Ce dispositif en fait la frontière la plus militarisée et infranchissable au monde.
Panmunjom est le seul point de contact entre les deux pays. Dans ce point unique de la frontière, la tension entre les soldats nord et sud coréen est élevée. Se surveillant mutuellement ils n’hésitent pas à tirer au moindre incident(voir image).

Laisser un commentaire

Your comment

Google+